Voilà pourquoi vous devez parler salaire en entretien d’embauche

La plupart des responsables des ressources humaines affirment qu’il est envisageable de discuter de la rémunération durant un entretien d’embauche. Il est toutefois important d’appliquer les bonnes méthodes pour négocier auprès de son futur employeur.

La question de salaire est peu abordée par les postulants au moment d’un entretien d’embauche. La rémunération fait pourtant partie des principaux critères qui poussent un candidat à postuler au sein d’une entreprise. Les ressources humaines conseillent de négocier ce sujet dès le second entretien, pour éviter tout malentendu. De plus, les compagnies d’aujourd’hui ont décidé d’être plus souples sur cette négociation, afin d’attirer les employés les plus talentueux.

D’après le cabinet Robert Half, 92 % des recruteurs affirment que chaque postulant devrait pouvoir discuter de son salaire durant un entretien. Presque la majorité, environ 40 %, préconisent de le faire à la seconde entrevue. Cette étude a également permis de démontrer une évolution du point de vue des DRH quant à la question de rémunération. En effet, le taux de recruteurs approuvant ce genre de négociation atteint 51 %. 27,5 % préconisent d’aborder le sujet de la rémunération dans la lettre de motivation ou au moment de la première entrevue. Le reste pense que la discussion de la rémunération devrait être faite en dernier lieu dans le processus de recrutement.

Comment fixer la prétention salariale ?

Il est assez difficile de déterminer un montant exact durant un entretien. Le candidat peut se retrouver perdant, dans la mesure où il aurait indiqué une somme trop basse dans sa candidature. Les recruteurs conseillent ainsi de bien se renseigner sur le marché avant de postuler. Grâce aux outils en ligne, il est aujourd’hui possible de calculer le salaire adéquat, pour un poste donné. Le résultat est calculé en fonction du type de poste demandé et de la localisation géographique du postulant.

Au cas où le salaire demandé ne convient pas à la société, le candidat peut toujours négocier d’autres avantages, comme la prime ou les conditions de travail. Les avantages en nature, notamment le transport ou les frais de communication peuvent également être abordés. Négocier les termes de son contrat de travail ne dévalorisera pas le candidat. Au contraire, la capacité de négociation fait partie des qualités professionnelles dont devrait disposer chaque salarié.

Write a Comment