Recrutement des cadres : un regain d’optimisme

Les recrutements de cadres se confirment pour cette année 2016, avec une croissance de 5 points par rapport à l’année précédente, à la même période. Concrètement, 55 % des entreprises de plus de 100 salariés annoncent un plus gros volume de postes pour les cadres.

Recrutement des cadres : une progression pour 2016

Tous les 3 mois, l’Apec, (Association pour l’emploi des cadres), réalise une estimation du recrutement sur le marché de l’emploi. Leurs statistiques mettent en exergue la reprise progressive du recrutement des cadres. Pour cette année 2016, les chiffres sont en hausse : 55 % des entreprises du secteur privé prévoient d’embaucher. Il s’agit surtout des entreprises qui comptent plus de 100 salariés.

En 2015, le recrutement des cadres a déjà connu un rebond, qui se poursuit encore cette année. On note une constance par rapport aux entreprises qui ont recruté au moins un cadre durant le premier trimestre : 54 % en 2015, contre 55 % cette année. Les chiffres de l’Apec indiquent aussi que, cette année, 68 % des entreprises sont certaines d’embaucher pour ce second trimestre (en 2015, ce taux était de 70 %).

Le secteur informatique en bonne santé

Le secteur informatique affiche une nette croissance d’embauche. La quasi-totalité des entreprises (95 %) affirme vouloir embaucher prochainement. Toujours d’après les enquêtes menées par l’Apec, ce résultat s’explique tout simplement par la performance actuelle des activités informatiques. On note également une augmentation du nombre d’entreprises qui ont effectivement embauché. Concrètement, 6 entreprises sur dix ont recruté des cadres cette année. Ce qui correspond à une progression de 7 points par rapport à l’année 2015.

Si l’informatique affiche une hausse marquée, d’autres secteurs enregistrent une baisse du taux d’embauche, parmi lesquels le secteur du BTP et la branche médico-sociale. Ces deux secteurs dénoncent la détérioration de leur environnement économique.

Les études de l’Apec démontrent également que les cadres commerciaux sont les plus courtisés, surtout dans le domaine du commerce et du transport. Les 86 % des entreprises concernées par les études déclarent même préférer les cadres expérimentés (entre 5 à 10 ans d’expérience), lésant les jeunes diplômés et les cadres ayant plus de 20 ans d’expérience.

Write a Comment