Vous avez dit « R’ évolution des métiers et de la formation ! »

Se former tout au long de sa vie ! Une R’évolution incontournable dès aujourd’hui. Renforcer ses connaissances, cultiver ses relations et ses compétences… en continu

2018 favorisera ceux qui sauront saisir la balle au bond, préparer leur avenir en se formant aux nouvelles approches, en cherchant à comprendre et intégrer les nouvelles techniques, en se challengeant plutôt qu’en restant statiques et attentistes sur leurs acquis ou certitudes.

C’est la fin d’un paradigme complet… un tournant majeur, du social au culturel, de l’éducation à l’environnement, du politique à l’économique… la fin de certains modèles, de certains pré-carrés, de certains fonctionnements, et donc une formidable opportunité pour qui saura s’adapter ! Petit inventaire partiel mais significatif de ces mutations :

R’évolutions… des métiers, des méthodes, des process : nouvelles formes d’intelligences : émotionnelle, relationnelle, situationnelle, artificielle…vers plus d’agilité, d’adaptabilité, ET plus de liens ET plus de sens… Plus de mouvement et de mobilité, du lieu de travail aux nouvelles formes de travail, du télétravail au co-working, voire même au colocworking…

Révolution numérique, Révolution industrielle, avec l’automatisation pourrait toucher plus de 20% des métiers d’ici 2030 (étude McKinsey- les Echos Nov 2017)… « Les robots, logiciels et autres algorithmes vont certes prendre la place des êtres humains dans un futur proche mais des besoins nouveaux se feront jour, dans l’environnement, les services de proximité ou encore les nouvelles technologies. Ce sont les métiers les plus automatisables qui sauront inévitablement touchés, très prochainement.

Mais ce sera « une destruction créatrice », ce concept de l’économiste J. Schumpeter, qui fonctionnera à plein, veulent croire les experts de McKinsey. Ce qui exigera une flexibilité accrue de la part des salariés. Il va falloir changer plusieurs fois de métiers au cours d’une vie et donc se former. On lit parfois par exemple que les assistant(e)s juridiques seraient menacé(e)s par les nouvelles technologies mais dans les faits,  les recherches de documents par les avocats explosent avec les nouveaux logiciels et en retour, la demande d’assistants juridiques qui maîtrisent ces outils progresse »…,

Révolution générationnelle, prime au reverse mentoring avec le dictat de l’âge remis en cause ; Révolution des genres : la recherche d’équité femmes / hommes n’a jamais été aussi prégnante ; Révolution des métiers à vie : prime à l’expérience multiple ; Révolution environnementale ; Révolution alimentaire, intérêt pour la planète et ses ressources, remise en question du gigantisme des hypermarchés et d’une certaine forme d’agriculture… retour à plus de proximité, de juste rémunération, en privilégiant le local et les circuits courts… Révolution des grands équilibres mondiaux ; Révolution temporelle : un rapport à l’immédiateté et à l’urgence accru, à l’actualité qui impose une cadence infernale pour l’esprit et le corps… intenable et préjudiciable pour nous tous à très moyen terme… D’où ce fort développement des « sas » de décompression, de déconnexion et de reconnexion que sont la médiation, le yoga, le bien-être, le soin de soi. Etre en lien à soi et aux autres… autrement.

Et Révolution des comportements au travail : ouverture à un management bienveillant et altruiste, à un leadership éclairé pour demain…respect, audace, optimisme et responsabilité partagée… dans les entreprises libérantes,

Toutes ces «R’évolutions » sont à l’œuvre aujourd’hui. « La formation va devenir une arme stratégique pour les pays développés car la vitesse d’adaptation du capital humain sera la clé du développement à l’avenir », prévoit Eric Hazan, Dir. Associé chez McKinsey.

D’où l’importance en ce début 2018 de clarifier les compléments de formation qui vous seraient utiles, dans votre contexte pour vous adapter au mieux. Misons sur les transferts de compétences de ceux qui « savent » à ceux qui veulent se former, misons sur l’identification de passerelles concrètes, pragmatiques, transposables aisément entre les métiers. Gageons que la réforme de la formation à venir ce printemps 2018 apportent du concret.

Et rappelons-nous que le sourire est la 1ère des attitudes transposables dans tout métier !

Une chose est certaine, nous sommes face à un choix ; soit subir ces ruptures en les maudissant, soit décider de nous former tout au long de notre vie, de réviser nos comportements, de compléter nos expertises, et de participer proactivement à ces mutations.

Write a Comment