Comment sortir par le haut des turbulences…

La communication non-violente comme l’une des clés…

 

En ces temps troublés qui voient l’émergence de tensions sur de nombreux plans, mais qui sont les prémices et tremplins de nouveaux paradigmes à inventer ensemble, nous souhaitions vous proposer de nous replonger sur quelques approches qui permettent de prendre de la hauteur, du recul et de résoudre les situations de malentendus, de désaccords ou de conflits.

La communication non-violente (ou CNV), développée par Marshall B. Rosenberg, inspirée de la philosophie humaniste de Carl Rogers, a pour but d’instaurer des relations fondées sur une coopération harmonieuse et sur le respect de soi et des autres. L’objectif majeur étant de renouer avec un dialogue constructif et de développer une meilleure relation à soi et aux autres.

La réussite de cette démarche repose sur quelques principes de communication efficace.

Il s’agit de s’exprimer de façon pragmatique, authentique et concrète et d’écouter attentivement l’autre. De la réciprocité et de l’alternance des échanges dépend une partie du succès.

  • – Être concis, précis, simple et concret,
  • – Être à l’écoute active de l’autre, en empathie, même si on ne partage pas son point de vue,
  • – Être vraiment présent à l’autre,
  • – Être ouvert et déterminé à sortir par le haut d’une situation difficile.

Selon Marshall B. Rosenberg, de notre sincérité et de notre intention dépend la qualité du dialogue, et du choix des mots dépend la réussite du dialogue.

Cette demande finale se doit d’être positive, accessible, précise et négociable et porte sur des actions et/ou des modes de relation – Pour, au final, aboutir à un accord reformulé. L’échange se conclut par un « oui » exprimé de part et d’autre.

Marshal Rosenberg explique ainsi que toute situation conflictuelle peut être résolue en 20 min dès lors que chacun écoute très attentivement l’autre et peut reformuler les besoins et la demande de l’autre en obtenant sa validation. « Si je t’ai bien entendu, tu as besoin de… et tu me demandes de… c’est bien cela ?…Oui tout à fait.» et réciproquement.

Pour en savoir plus, nous vous recommandons l’ouvrage de Marshall B. Rosenberg : « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) ». Editions La Découverte

En complément de la communication non-violente, la « dynamique des conflits » aide à identifier les déclencheurs d’irritabilité de chacun, les réponses constructives qui montrent la capacité à sortir positivement et par le haut de la situation ou au contraire les réponses destructives qui risquent de l’aggraver. Cette approche complète la palette des outils utiles pour bien vivre et gérer les turbulences, en conscience, et dans une posture respectueuse de soi et des autres. Faire de chaque épreuve une chance, une opportunité de grandir…

Strateum Conseil accompagne chacun dans la pratique des techniques de feedbacks constructifs, la communication non-violente et est certifié en dynamique des conflits « Conflict Dynamics Profile ».  Contactez-nous sur www.strateumconseil.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Write a Comment